Entraînement

VO2 OT : 1er Bilan

Index de l'article

Analyse Groupe 2 :

Dans le 2ème Groupe : « Suivi à distance », on constate un temps d’assimilation et de maîtrise des séances plus ou moins longs suivant le « Profil » de l’athlète.

Ce n’est pas une question de niveau, mais bel et bien de compréhension de la séance et surtout le fait que la séance représente un « Bloc de Travail » et que TOUS les paramètres sont importants.

Grâce à la fiche de Suivi des séances qui permet de suivre et d’analyser le déroulement de chaque séance, on peut ainsi détecter rapidement les « points» bloquants, si la séance est dans la « cible » et ainsi ré-ajuster la suite du plan ou des séances si nécessaire.

On constate que dès que l’athlète colle à l’objectif demandé, le ressenti mental s’améliore (note de l’Echelle de BORG baisse), la courbe FC est parfaitement dans la Cible, les variations demandées sont maîtrisées et respectées.

Dans la majorité des cas, les chronos en compétition s’améliorent et surtout on note une régularité dans les différentes compétitions réalisées.

En résumé, la moyenne des chronos est beaucoup plus « linéaire ». Quel que soit la distance, le profil, les conditions de course (météo, déroulement de la course).

La capacité « d’adaptation » de l’athlète aux paramètres de la compétition est bien meilleure.

Ses propres sensations sont en adéquation avec son potentiel physique. Mais un tel résultat n’est atteint qu’en moyenne après 1 année de Suivi VO2 OT.

Les 5 coureurs ayant suivi un plan personnalisé avec Suivi des séances régulières ont certes progressé au niveau de leur chrono sauf pour 1 sur marathon.

Dans ce dernier cas, il participait à son 1er marathon, on ne peut donc pas parler de record mais plutôt dans une hypothèse de performance sur marathon en rapport avec sa VMA et ses chronos sur 10 Kms et Semi.

Dans les 4 autres cas on parle bien d’amélioration de performance par rapport à des chronos réalisés avec des plans « classiques ».

Les 5 athlètes ont des VMA entre 17 et 20 Km/H et n’apparait pas dans le graphe ci-dessous, la régularité de leurs performances en cross ou Trail.

On a constaté l’amélioration de leurs résultats en terme de place ou de « chrono » par rapport à l’année précédente sur la même compétition.

Imprimer E-mail